Une fondation de droit public pour le mcb-a

La construction du mcb-a est en cours, et ce dernier devrait pouvoir être inauguré en automne 2019. Le processus de réalisation et de financement de la seconde étape de PLATEFORME 10, emménagement du Musée de l’Elysée et du mudac, a été adopté par le Grand Conseil et l’ouverture du bâtiment qui abritera les deux institutions est planifiée pour 2021. Chacun des musées passera d’un statut étatique cantonal (mcb-a et Musée de l’Elysée) ou d’un statut communal (mudac) à celui d’une Fondation de droit public.

S’agissant de la Fondation du mcb-a, le Conseil d’Etat a adopté le règlement d’application de la Loi constituant la Fondation de droit public, afin qu’elle puisse se mettre en place de manière progressive une année avant l’ouverture du nouveau musée. La Fondation aura notamment pour mission de réaliser les objectifs stratégiques culturels du mcb-a et d’assurer sa bonne gestion. Il s’agit d’une mission publique déléguée par le Conseil d’Etat du canton de Vaud, pour la gestion d’un patrimoine cantonal. De ce fait, la forme juridique publique prime sur la forme privée. Le dispositif offre la souplesse de gestion nécessaire à l’utilisation des ressources comme celle de l’engagement du personnel, de l’affectation de financements privés sous la forme de mécénat, de sponsoring, de dons ou de legs et permettra ainsi de conserver, d’agrandir le patrimoine culturel du canton, d’assurer des expositions permanentes et temporaires et de sensibiliser un large public aux beaux-arts.

La Fondation permettra également d’édifier de nouveaux partenariats pour le développement de l’institution et l’accroissement de ses collections. Elle aura le devoir d’aider à la promotion de l’institution sur la scène culturelle nationale et internationale. Elle participe également à la promotion des activités culturelles de PLATEFORME 10 et veille à établir une bonne collaboration entre les différentes institutions qui le constituent. Tout le personnel sera engagé par la Fondation de droit public et restera soumis à la Loi sur le personnel de l’Etat de Vaud (Lpers) ainsi qu’à l’ensemble de ses règlements d’application afin que soit garanti le principe de l’égalité de traitement dans l’application des conditions de la politique salariale de l’Etat de Vaud.

Présidé par Anne-Catherine Lyon, le Conseil de Fondation du Musée cantonal des Beaux-Arts est composé de la manière suivante :

Bice Curiger, directrice de la Fondation Vincent van Gogh, Arles.
Nicole Minder, cheffe du Service des affaires culturelles du canton de Vaud (membre de droit).
Olivier Audemars, vice-Président du Conseil de direction de Audemars Piguet Holding.
Julien Chapuis, directeur de la Collection de sculptures et Musée de l’Art byzantin, Staatliche Museen zu Berlin.
Bernard Decrauzat, président du Comité exécutif PLATEFORME 10.
Marco Franciolli, directeur du MASI, Musée d’art de la Suisse italienne et membre du Conseil de Fondation de Pro Helvetia.
Alfred Pacquement, directeur honoraire du Musée national d’art moderne (Centre Pompidou), Paris.
Cyrille Piguet, avocat à Lausanne, chargé de cours Ecole cantonale d’art Lausanne/ECAL.


Photo : © PLATEFORME 10, mcb-a ; Estudio Barozzi Veiga

Télécharger le communiqué de presse
Architecture Tournez votre écran pour voir la construction.
Maintenant
Maintenant
Maintenant
Maintenant
Maintenant