Un million de visiteurs dans les musées de Lausanne et Pully

La fréquentation des musées lausannois et pulliérans (AMLP) a atteint le million de visites en 2017, grâce notamment aux expositions consacrées à Ai Weiwei au Musée cantonal des Beaux-Arts (mcb-a), ou à la Collection Bürhle à la Fondation de l'Hermitage.

La fréquentation des musées lausannois et pulliérans (AMLP) a atteint le million de visites en 2017, grâce notamment aux expositions consacrées à Ai Weiwei au Musée cantonal des Beaux-Arts (mcb-a), ou à la Collection Bürhle à la Fondation de l'Hermitage. A l'occasion de sa conférence annuelle, l'AMLP, accompagnée des autorités cantonales et communales, a souligné la diversité de l'offre et le foisonnement des programmes prévoyant quelque 1500 événements pour l'année à venir. 2018 prendra également une dimension historique en raison du premier emménagement d'un musée (mcb-a) sur le site du nouveau quartier des arts PLATEFORME 10.

«Lausanne est une ville de musées, avec une offre exceptionnelle, une grande diversité et un public qui répond présent», estime le syndic de Lausanne, Grégoire Junod. En 2017, le nombre total de visites dans les 23 musées qui composent l'AMLP a atteint le million. Ce résultat reflète les succès de certaines expositions, en particulier celle d'Ai Weiwei, «D'ailleurs c'est toujours les autres», organisée par le Musée cantonal des Beaux-Arts.

«Au cours des cinq prochaines années, nous allons vivre une période que l'on peut qualifier d'historique sur le plan muséal», déclare la conseillère d'Etat Cesla Amarelle, cheffe du Département de la formation, de la jeunesse et de la culture. Huit des neuf institutions patrimoniales du canton font actuellement l'objet de projets conséquents au niveau de leurs infrastructures. A l'ouverture progressive du quartier culturel PLATEFORME 10, entre 2019 et 2021, s'ajoute en effet un vaste réaménagement du Palais de Rumine engendrant le redéploiement du Musée cantonal de Zoologie, du Musée cantonal d'archéologie et d'histoire, du Musée monétaire cantonal, du Musée cantonal de géologie, ainsi que de la Bibliothèque cantonale universitaire de Lausanne (BCUL).

Les quatre musées restant au Palais de Rumine après le départ du mcb-a organisent d'ailleurs, à l'occasion du bicentenaire du premier musée cantonal, l'un des événements phares de l'année. L'exposition «COSMOS», gratuite et se déroulant du 2 mai 2018 au 6 janvier 2019, fera dialoguer les collections de façon novatrice et originale, en présentant de même quelques trésors des Musée et Jardins botaniques cantonaux ou de la BCUL.
Un autre événement marquant de l'année est la réouverture, en avril, du Musée historique de Lausanne, qui a entamé sa mue en 2015.

Les programmes des 23 musées sont disponibles sur le site https://jevaisauxmusees.ch.

A noter en particulier, l'exposition «Hodler et le Léman», qui à l'occasion du centenaire de la mort du peintre suisse, réunit ses oeuvres dédiées au lac, du 15 mars au 3 juin au Musée d'art de Pully. La Fondation de l'Hermitage présente en été une grande exposition consacrée à Henri Manguin, «La volupté de la couleur», et le Musée romain de Vidy se consacre dès le 17 mars… au clou – «de quoi clouer le bec à qui prétendrait qu'un tel sujet ne vaudrait pas un clou!»

Enfin, l'ouverture prochaine à Pully d'un espace muséal dédié à Charles-Ferdinand Ramuz «complétera une offre de qualité pour l'agglomération», souligne Gil Reichen, syndic de Pully.

Par ailleurs, afin de faciliter l'accès à un certain nombre de musées communaux et cantonaux lausannois, un appel d'offres a été lancé en décembre 2017 par la Ville, conjointement avec le Canton, pour acquérir un nouveau système de billetterie moderne et mutualisé.

Voir la vidéo soulignant ce cap du million de visites

Télécharger le communiqué de presse
Architecture Tournez votre écran pour voir la construction.
Maintenant
Maintenant
Maintenant
Maintenant
Maintenant