Musée de l’Elysée : donation des archives de Sabine Weiss

SHARE

Le Musée de l’Elysée est heureux d’annoncer la donation des archives de Sabine Weiss, grâce à la volonté de la photographe et au soutien du Canton de Vaud, par le biais de son service des affaires culturelles (SERAC).

Sabine Weiss est l’un des grands noms de la photographie européenne. Née Sabine Weber en 1924, cette photographe d’origine suisse a été formée auprès de Paul Boissonnas, à Genève, avant de s’installer à Paris en 1946, où elle est l’assistante du photographe Willy Maywald pendant quatre ans. Établie dans la capitale française avec son mari Hugh Weiss, peintre américain, elle sera longtemps liée à l’agence Rapho. Sabine Weiss est l’une des dernières représentantes de cette photographie que l’on dit « humaniste », courant né en France juste après la Deuxième Guerre Mondiale et auquel on rattache de grands noms comme Édouard Boubat, Robert Doisneau, Willy Ronis ou Brassaï, entre autres.

Les archives de Sabine Weiss rejoindront le Musée de l’Elysée dès son emménagement à PLATEFORME 10, où l’institution bénéficiera d’espaces de travail et de conservation plus vastes et mieux adaptés. Afin de pouvoir accueillir ce fonds de première importance, un travail de sélection, d’inventaire, de documentation, de numérisation et de conditionnement commence dès à présent, en collaboration avec Sabine Weiss. Le traitement d’un fonds d’archives est une tâche de longue haleine qui permet, au terme de quelques années, de connaître en profondeur une œuvre, de la conserver dans les meilleures conditions sur le long terme et de construire des projets de valorisation.

Si le musée accueille dès ses débuts les grands noms de la photographie de reportage dans ses collections, la photographie humaniste n’y est que peu représentée. L’accueil de cette archive permet ainsi de combler un manque, tout en entrant en résonnance avec la photographie de voyage, très présente dans les collections, et d’autres grands noms de femmes comme Ella Maillart, Gertrud Fehr, Henriette Grindat ou Monique Jacot.


Sabine Weiss, Inde, 1986
Photo: © Sabine Weiss / Collections Musée de l’Elysée

Download press release
Architecture Rotate your device to see the construction evolution.
Now
Now
Now
Now
Now

This website uses cookies to provide you with the best possible service. By continuing to visit this website you agree to our use of cookies.
To learn more about our privacy policy click here.