Exposition « Tapisseries nomades »

SHARE

Tapisseries nomades. Fondation Toms Pauli. Collection XXe siècle
Lausanne, Musée cantonal des Beaux-Arts, 25 mars – 29 mai 2016

Tapisseries nomades
, exposition conçue par la Fondation Toms Pauli, retrace au Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne l’évolution de l’art textile des années 1960 aux années 2000 - de la tapisserie classique et murale à la sculpture souple, de la décoration à l’installation, sur la base exclusive de sa collection, propriété de l’Etat de Vaud.

L’accrochage est constitué d’une trentaine d’œuvres parfois monumentales, dont de nombreuses acquisitions récentes, et montre un pan quasi inédit de la collection textile contemporaine de la Fondation, propriété de l’Etat de Vaud. La sélection proposée illustre les recherches des pionniers du renouveau de la tapisserie, tels Jean Lurçat, Magdalena Abakanowicz, Jagoda Buić, Olga de Amaral, Elsi Giauque ou Machiko Agano.
Ces artistes issus de pays et d’horizons divers ont exploré de nouvelles voies de création, tant au niveau des formes et des techniques que des matériaux. Transformant la tapisserie murale traditionnelle en un art spatial et environnemental, tous ont participé à la redéfinition du médium comme moyen d’expression artistique majeur.

La destinée de la tapisserie d’aujourd’hui apparaît : elle devient le “Mural” des temps modernes. Nous sommes devenus des “nomades” habitant des appartements dans des maisons qui seront équipées de services communs ; nous changerons d’appar-tements selon l’évolution de nos familles. […] Nous ne pouvons pas faire peindre un mural sur les murs de notre appartement. Par contre, ce mur de laine qu’est la tapisserie peut se décrocher du mur, se rouler, se prendre sous le bras à volon-té, aller s’accrocher ailleurs. C’est ainsi que j’ai baptisé mes tapisseries “Muralnomad”.
Le Corbusier « Tapisseries muralnomad » in Zodiac, 7, Milan, 1960

Le titre de l’exposition, Tapisseries nomades, rappelle les réflexions menées par Le Corbusier en 1960 sur le rôle des arts plastiques et de la tapisserie comme sève intellectuelle de ses projets urbanistiques et architecturaux. Tapisseries nomades fait également référence aux recherches d’artistes précurseurs qui vont abandonner le mur comme support pour concevoir de nouvelles créations suspendues librement dans l’espace.

Plus d'informations

Télécharger le communiqué de presse
Architecture Tournez votre écran pour voir la construction.
Maintenant
Maintenant
Maintenant
Maintenant
Maintenant